27/03/2007

Houch !

Ma toute nouvelle liberté m'offre d'agréables moments.
Quand on sait qu'elle ne durera pas, il est encore plus crucial d'en profiter ! Cela fait donc une semaine que je suis occupée à rattraper tout le retard administratif accumulé, mettre un peu d'ordre dans la tête, dans les armoires, retrouver de vieilles connaissances.Un peu de temps pour soi n'a finalement jamais tué personne. Au contraire, c'est une sensation agréable que d'avoir le choix...
Pour ne rien noircir du tableau, cet après-midi, je commence les cours de batterie. Depuis le temps que ça me trottait dans la tête, Il n'y a pas de meilleurs moments.

Au rayon frais. en me baladant sur la toile à la recherche de je ne sais quoi, je suis tombée sur ces vidéos. Je ne sais pas si beaucoup de gens apprécient Zita - moi j'adore! C'est une petite perle du temps de Moondog Jr... (Avec une guest star à ne pas manquer). Voici une autre vidéo (la qualité est pas top, mais c'est pas bien grave) cliquez ici ! Vous m'en direz des nouvelles.
Bonne délectation !

12:49 Écrit par Une histoire de go dans mood | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

26/03/2007

AIR...Air...air

J'ai 2 places pour le concert d'AIR à revendre.
Mercredi 28/03 à l'AB

Aux amateurs... un petit mail :)

breathe

12:08 Écrit par Une histoire de go dans tendance | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

05/03/2007

contour-nez moi

7:00 ce matin, la semaine démarre plus tôt que prévu. Le roquet est entré dans sa phase démoniaque. Pas grave, c’est l’avant-dernier début de semaine comme celui-ci...

Bé oui, après, c’est le grand vide, le grand saut.
Peur – Pas Peur – Peur – Pas Peur – Peur – Pas Peur

Parce qu’une chose qu’il faut savoir c’est que ces moments sont généralement couplés de doutes généralisés à tout niveau.Ben oui, 3 ans, finalement, c’est pas si court que ça. Saura-t-il être patient ? Il me dit que oui, ça dépendra de ma manière à moi de l’aborder. Pourquoi serait-ce différent de maintenant ? C’est vrai, au lieu de travailler, j’étudie c’est tout... Pas de quoi fouetter un chat finalement. Et puis, c’est pour un mieux :)

Bon à noter :
Tentative d’éradication du doute, présent de manière quotidienne chez gaYa depuis période déterminée.

Prochaine étape :
Prévoir une discussion avec le padre pour approbation... Houleuse sans aucun doute, à moi de le rassurer. D’ailleurs, Vous pouvez déposer ici votre courage, j’en aurai besoin.

Une chose est sûre, les traits du futur se dessine au crayon et je me réjouis de pouvoir passer sur les bords à l’encre noir.


cf5b19533355abce62c38900ab73349a

15:15 Écrit par Une histoire de go dans mood | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |