05/12/2006

 vivre ou survivre ?

Il aura fallut du temps pour que je me décide à coucher de nouveaux mots. Non pas que l’envie me manquait, loin de là…
Aujourd’hui, c’est en état de décomposition que je vous retrouve. La période fut intense, je ne peux pas le nier.

Alors, peut-être est ce tout simplement, la pression qui retombe. Les vannes s’ouvrent mais ne se referment plus. La nervosité a atteint son paroxysme à un point tel qu’un conducteur un peu trop lent me fera pleurer d’énervement.

Je ne les contrôle plus ses émotions, elles vivent en moi, tels des électrons libres, elle me dominent et je ne suis que leurs marionnettes.

Mais qu’est ce donc qui me met dans cet état là ¿

Un boulot, aux apparences passionnantes, aux allures passionnantes. Un envers plutot ingrat et désagréable.

L’environnement de travail est tel que je ne parviens plus à supporter cette hiérarchie dictatrice. A force de trop accepter on finit par le payer soi-même. Je crois que je ne peux en vouloir qu’à moi de n’avoir pas posé les limites plus tôt. Maintenant, c’est moi qui me remet en question, et qui me demande si je suis bien à la hauteur.
Je dois prendre le temps de voir plus loin, de me poser les questions.. d’agir pour moi. Rien n’est facile, encore moins cela.

Un des choix décisifs pour toi gaYa: le monde grisant de la 25ème image, (des horaires de fous, une vie privée entre parenthèses, une pression constante et opressante) ou ailleurs pour de meilleurs jours et un peu de considération ?

Voyons le positif, ce job m’aura sans doute apporté une chose positive, une délicieuse envie de social et d’humains..
Le téléphone et la journée derrière l’écran, ce n’est peut-être pas pour moi ¿ Reprendre des études pour devenir institutrice, un rêve ? L’occassion.. un signe ¡? A bientôt 25 ans? Est ce possible? Est-on aidé?…

chagal13the three candelsOn repart à zéro ?

15:28 Écrit par Une histoire de go dans mood | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Enfin des nouvelles ! Repartir à zéro ? Faut pas d'âge pour ça ! La liste des contre a l'air bien plus lourde que celle des pour... utilise ton réseau pour te brancher ailleurs si tu décides de ne pas faire une croix sur ce milieu, et sinon, barre-toi vers de nouvelles aventures. Va, GaYa, et vis ! T'es trop jeune pour survivre.

Écrit par : Boudlard | 05/12/2006

hey hey ,mais qui voilà ! :) y a pas d'âge pour ceçi ou pour cela,au contraire moi perso je trouve qu'il faut souvent changer de route dans la vie ,faire des choses différentes avec des gens différents et surtout pas t'encroûter dans un truc qui t'épanoui pas
institutrice vu de loin ca peut paraitre un rêve mais as tu des connaissances ou amies qui font ce métier ?
A mon avis c'est pas si cool que ça en pratique ,méfiance ,mais toute façon changes de route ;)
penses à qq chose que tu aimes faires et puis fonces et même si tu te plantes ,pas grave hin tu cherches autre chose
toute façon y a plus de securité d'emploi nulle part alors autant se faire plaisir et pas trop souffrir ;)
que la force soit avec toi :P
groos bisous

Écrit par : bio | 05/12/2006

Qu'importe l'âge ce n'est vraiment pas ce qui compte, c'est l'envie qui t'aidera à avancer, qui te pousseras, qui te guideras aussi. Une utopie d'enfin faire ce que l'on aime ? Non, je ne crois pas, nous avons en chacun de nous des ressources face à l'immonde et des sources face au monde.
Ouvre tes ailes gaYa, colorie tes plumes, parce que tu vas voler très haut !

Écrit par : Nola | 07/12/2006

il n'y a pas d'âge pour faire ce que l'on aime !
voici 3 ans,à l'âge 30 ans j'ai décidé de reprendre des études; marre du métier que je faisais depuis plus de 10 ans et que je n'avais pas choisi.
mariée avec un enfant de 3ans et un autre de 1 an et demi, je suis retournée sur les bancs de l'école en cours du jour ,cinq jours pas semaine.
me voilà "jeune " graduée en marketing-management(avec grande distinction) depuis le mois de juin de cette année.
l'avantage est que j'ai trouvé rapidement du travail à peine sortie de l'école, j'ai à présent la responsabilité d'un poste mieux que ce que j'avais imaginé.
avec le recul, je me demande comment j'ai fais pour tout assumer:maison, ménage,enfants,courses,étudier,mémoire,stages,etc... la seule réponse est la passion, elle nous fait faire des choses impossible.
je te souhaite bonne chance dans ce que tu vas entreprendre et il vaut mieux essayer que d'avoir des regrets.
bien amicalement.

Écrit par : Nathalie | 10/12/2006

encore une longue période période trouble, à ce que je vois ...

Écrit par : Nola | 18/12/2006

superbe écriture
bonne année 2007

Écrit par : kors | 29/12/2006

toc toc bhé je passe pour te souhaiter un bon passage à 2007 ,bon mumuz et tout :))
bisouuus

Écrit par : bio | 30/12/2006

Ola Bella Une année pleine de ptites folies et de grandes joies, voilà ce que 2007 te réserve principalement ! Parce qu'il y aura aussi de l'amour, un super boulot et un grand voyage.

Écrit par : Boudlard | 02/01/2007

Les commentaires sont fermés.