30/05/2006

Angoisse du temps qui passe

Mardi tout en douceur,
Je surfe sur la vague
Ma collègue à définitivement quitté le bateau
Laissant tout en plan, c'est limite indécent.
Problème de compatibilité d'humeur avec "un" supérieur...

Ce week end fut lourd de poids à porter,
Emménagement de Vian et moi au mont de piété,
Un pélerinage salutaire, quel plaisir de se découvrir sous un autre jour.

Notre petite Belgique tourne mal,
Pourtant ce n'est pas la pleine lune.
Hier aux infos, j'ai été surprise par le nombre de cas de corruption,
par nos politiques immatures et irréfléchis.
N'y aurait-il pas une touche Reset ?

Si tout le monde jouait le jeux, sans doute notre royaume se porterait mieux.
Je me sens mal de voir ça,
Je me sens trompée, volée.
Dégoûtée.


09:40 Écrit par Une histoire de go | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

22/05/2006

Grand AIR





Lentement se réveiller
Savourer,Sentir,Vivre
Enfin respirer,
Voir loin
Légère comme une goutte de pluie
{Plic ploc Plic ploc}





* picture ©Scott TYPALDOS

15:11 Écrit par Une histoire de go | Lien permanent | Commentaires (602) |  Facebook |

Révolution des genres

Ce samedi, tranquillement affalés à la recherche d’Ardisson – qui n’est jamais arrivé d’ailleurs - , nous sommes tombés, Vian et moi, sur l’Eurovision,étape : remise des points.

La Finlande menait déjà, la France quant à elle affichait un lamentable score de 0.

Lorsque mon cerveau a subitement fait le lien entre
“Mais c’est les gros dégeu qui gagne ??”..
Une voix intérieure s’est écriée en moi: “Mais ils sont fous ces grecs ?”

Néanmoins, n’ayant jamais entendu la chanson finlandaise,
je voulais éviter un jugement trop rapide,
J’essayai donc à contre coeur de me convaincre:
“ ben si c’est des métalleux qui ont de la hargne, on peut considérer cela comme une révolution de style..“

L’heure de la victoire finnoise a finalement sonnée, Vian et Moi allions enfin pouvoir nous faire notre propre jugement.

(.............) Et le silence fut.

Je n’ai qu’une chose à dire : du métal de rigolo.. :) .
Perso, j’ai jamais été fan de ce genre de musique mais là, je trouve que c’est une perversion peu glorieuse de ce style.. Et puis, quelle idée de se déguiser comme ça ?
Pourquoi ?
Pour le show ?? (héhé)
Aah, il est loin le temps des chansons douces que nous chantaient nos mamans ! ..




*www.zachklein.com - 1989

11:07 Écrit par Une histoire de go | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

19/05/2006

Et Dieu créa ce type d'homme

Je me suis toujours posé beaucoup trop de questions quant aux relations que j’entretiens.

Des relations, il y en a différentes catégories: les amoureuses, les amicales, les triple I, les virtuelles, les “par politesse”, les familiales, les professionnelles et j’en passe.
Pour certaines, tu n’as pas à jouer de jeux, à te contenir, tu es toi.
Pour d’autres, et c’est là que cela se corse, tu dois faire preuve d’un minimum de bon sens car il y a de ces relations que tu ne PEUX PAS
éviter... Mais voilà. Un jour Dieu créa le travail, un jour Dieu créa le boss, un jour Dieu créa les frustrés.
Et je me retrouve avec un boss frustré au travail..

Quelle Veine !
Ma collègue se barre, pour cette raison - entre autres -

Ma foi, j'me console en m'disant que finalement le vrai boss, c'est pas lui, et mes vrais boss, eux, sont d'or !

09:25 Écrit par Une histoire de go | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

15/05/2006

Sombre dimanche

C'est avec une profonde fatigue que je tapote les notes de mon clavier. Tentative de réveiller mes ardeurs.. Tentative de balayer mes pensées sombres

Un week end haut en couleurs !
Longue vie aux anniversaires, aux BBQ et aux gros orages agréables à regarder de loin et qui ne peuvent nous toucher lorsqu'ils esssaient de s'approcher !

Malgré ces quelques fiestas annonciatrices de l'été, le dimanche fut placé sous l'optique familial intégral : "Bonne fiesta maman" . Et là, je me suis vue confrontée à un problème qui jusqu'avant ne s'était jamais posé.
Cela concerne la chair de ma chair, ou plutôt celui qui a fait de moi la chair de sa chair.
Qu'arrivera -t-il le jour où nos avis rentreront tellement en conflit que je ne pourrai plus tolérer son discours et sa présence ?
C'est bien là ma crainte.
Des mots blessant, des mots qui ne sonnent pas juste avec ce que tu es.
Des mots qui font mal simplement non pas parce qu'ils me sont adressés mais parce qu'ils sont généralisés, hors contexte, irréfléchis et complètement "stupide".
Oui papa, j'ose ce mot pour définir les propos que tu aimes tant clamer.
Est ce pour me provoquer, est ce pour choquer ou est ce parce que tu ne comprends pas la teneur de ce que tu dis ?

Je m'interroge, je me demande, ce qui te pousse à crier haut et fort que tu es raciste alors que toi même, tu descends d'une famille immigrée.. Pourquoi cette intolérance pour des gens qui ne demandent qu'à être heureux ?

tu m'as déjà dit que tu avais beaucoup souffert des ricaneries dans ton jeune temps ? Est ce pour te venger de ce que tu as vécu que tu penses comme ça ?
Ne voudrais-tu pas essayer de changer ça justement pour les prochains minorités qui tentent tant bien que mal de s'intégrer?
L'habitude que tu as d'estropier ton nom pour le rendre plus belge..
Tout cela vient de loin, je m'en rends compte maintenant.
Je comprends que ce n'est pas facile. Moi même j'ai eu à subir ce genre de bêtises... et alors ? Est ce que ça fait de moi une intolérante ? Est ce que ça me rend méfiante ?

Papa, qu'est ce que tu fais ?
Fais attention à toi, la petite fille que je suis a grandi et n'aime plus son papa à tout prix.

14:38 Écrit par Une histoire de go | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

08/05/2006

Humeur en Ré mineur

Lorsque ces mains choisissent mon corps,
lorsque ces yeux se posent sur moi,
J'ai souvent l'impression de renaître.
























* Shinzo MAEDA

11:38 Écrit par Une histoire de go | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

02/05/2006

Back to reality

Constat du jour : Dans un mois, c'est juin... Dans un mois, c'est l'été :)
Humeur du jour : Put*** de proprio, tu sais pas me prévenir plus tot que tu comptes passer à 13h30 chez moi pour l'extermination !!
Comment je me prépare moi ?
Comment pourrais-je trouver le temps de planquer les preuves de ma débauche quotidienne ?



News du jour:
- Du nouveau au cabaret des âmes
"L'éclat de rire de Rabelais,
le sourire triste de Cervantès,
le ricanement satanique de Voltaire... "

- WE prochain.. vamos à paris ! youhou

13:26 Écrit par Une histoire de go | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |